Né à Champigny en 1966.

Débute en 1992, sa formation théâtrale à Paris avec les auteurs classiques. Arrivé en Bretagne, il participe à des créations régionales sur des auteurs plus contemporains (Bernard Chartreux avec le Théâtre du Vestiaire, Joël Jouanneau avec Dokan Théâtre ou encore Alfred Jarry avec Le Théâtre de L’échappée).

EN 2002, André Layus est engagé pour jouer Bottom dans le Songe d’une nuit d’été de W.Shakespeare avec la compagnie Jo Bithume puis dans Victor Frankenstein. C’est la mise en oeuvre, avec l’univers du théâtre de rue et des festivals européens, d’un jeu énergique et corporel pour des publics internationaux (VivaCité, les Accroche Cœurs, Tombées de la Nuit,…, Pologne, Espagne, Portugal, Allemagne, Pays-Bas, Irlande, Autriche…).

Parallèlement, il crée avec Gaétan Hardy la compagnie A Vous D’Voir où il développe un travail sur la poésie et sa propre écriture (La Glacière, Les Ailes du Balayeur, Villon ou L’entre sort de la Mandragore).

En outre, la rencontre avec les réalisateurs Hervé Baslé et Bruno Nuytten, le concerne au jeu devant la caméra, il participe à quelques long et court métrages (parmi lesquels Au cœur du mensonge de Claude Chabrol et Petits meurtres en famille de Edwin Baily, ou Jeux d’été de Wolfgang Fischer.

Enfin, au cours de son expérience, André Layus, participe à des évènements notamment avec la compagnie du Scarabée Jaune dans lesquels il développe un jeu basé sur la spontanéité, l’improvisation et le contact direct avec le public. Ceci lui permet d’affiner en même temps un travail de clown, initié par Paula Brunet Sancho du théâtre de la Rencontre et continuer avec Nathalie Tarlet et la compagnie Vis Comica.