Je me réveille souvent en pensant au monde, à notre Monde !  
 
Je me réveille souvent en pensant au Monde, à notre Monde ! À l’Homme, au Genre Humain !
Pourtant, j’chuis pas du genre, pourtant !
Mais…, de quel Genre je suis ?
Être, l’Être, Être ! Dans quel Sens ? Trouver le Sens ! Trouver un Sens !
 
Et si je commençais déjà, par trouver le temps de vous raconter ces derniers mois laissés sans nouvelles de nos pérégrinations.
Ces derniers mois ont filé tellement vite que la lettre news été nous a échappé ! Alors pour nous rattraper voici un peu, beaucoup de lecture !
Nathalie 
 
 
Ce qu'il s'est passé
 
 
Au mois de mai/ juin, les z’alpagueurs en bons gardiens de la paix décalés ont fait plusieurs sorties en improvisation sur différents évènements.
 
 
 
 
Contrôle !
 
 
Préparation pour une fouille au corps !
 
 
♦ Les stages ont fait le plein. Nous avons lancé la première édition du « Clack Clown Festival » 3 soirées, 3 clowns, 3 solos de la Cie.
 
 
 
 
La belle équipe de bénévole du Clack Clown Festival
 
 
Les supers stagiaires de juillet - stage tout public adulte "clown et réalisation"
 
 
Nous avons accueilli plusieurs compagnies et artistes (Cie Poc, Jeanne et Gabrielle de la Cie Chon, Cie entre les nuages) pour des répétitions et/où accompagnements. Mais aussi des groupes de musiques pour enregistrements (" la petite semaine" Vincent Premel, BB5, Palm) et tournage clip vidéo (Born idiot).
Notre lieu a aussi été apprécié par les artistes du festival "Les remparts font du bruit" et du "Festival Del Arte" de Moncontour. En soutien à l’association des jeunes qui lancent ces soirées concerts l’été nous avons accueilli les artistes dans nos logements.
 
 
Et pendant que le "Petit Théâtre du Bas Chemin" ne cessait de vibrer, moi Nathalie, je m'envolais pour une nouvelle aventure avec l'ONG humanitaire et artistique :« Clowns Sans Frontières », en tant que directrice artistique d'un projet Franco/Sénégalais. En associant 3 artistes Sénégalais, 3 artistes Français , nous avons créé un spectacle de cirque, de musique, de graff..., à destination des enfants en situation de privation de liberté (mesures de justice, Talibés, enfants des rues...) Puis nous sommes allés le jouer une quinzaine de fois dans des centres d'accueil, des villages, des bidonvilles...,tout terrain, au plus près des enfants.
Le 21 août, décollage pour 3 semaines d'émotions fortes.
2 jours et demi de rencontres et répétitions pour construire un spectacle de 45 min… Ouf!... Puis tournée entre Dakar, Thies, Kaolac...
Jouer doucement, s’approcher doucement, se sonder doucement, s’observer discrètement, s’apprivoiser, se rencontrer…Des ateliers pour des enfants et jeunes, des rencontres, des rires, des sourires, des échanges, des complicités, des empêchements, des incompréhensions, des rythmes différents, des réalités différentes, des moments forts, des chairs de poule, des larmes, des rires...
      Croiser ces regards d’enfants qui ne sont plus des regards d’enfants pour avoir déjà trop vécu ! Tenter de leur faire oublier, le temps d’un spectacle, d’un moment de jeu, d’un atelier partagé leur condition de vie innommable. Parce que c’est bien d’enfants dont on parle. Voir ces regards timides, inquiets se relever, puis sourire doucement pour arriver au rire ! Il n’y a pas meilleur salaire pour mon Clown ! C’est un cadeau de la vie que de pouvoir participer à la vie ! C’est le vrai travail, qui me donne du sens, qui me redonne un élan de vie !
Ah le Sens !
 
 
 
 
Au milieux des enfants chaleureux
 
 
Un échange émouvant avec les jeunes du Village Pilote (banlieue de Dakar).
 
 
 
 
Les coulisses du spectacle
 
 
Après le spectacle, dans la rue avec les enfants
 
 
Revenons aux actualités de notre "Petit Théâtre"
ici dans nos Campagnes pour les mois à venir.
 
 
Ce qu'il va se passer
 
 
Aménagement de notre « Petit Théâtre » et ses dépendances ! 
L’année passée, c’était Le petit bar qui faisait peau neuve grâce aux dons des adhérents sous toutes ses formes. Coup de main, de pioche, de scie, de carrelage, de peinture de nos chers bénévoles. Les membres bienfaiteurs nous ont aussi permis d’acheter des matériaux.
Cette année, c’est au tour de notre outil principal, « le Petit Théâtre »
Notre calendrier de programmation est en suspension, mais pas d’inquiétude, c’est pour mieux vous servir! Nous attendons de finaliser le budget travaux avec son plan de financement et le planning des travaux d’ici la fin novembre afin d’organiser quelques soirées tout de même.
Le projet d'aménagement de la salle commencera par l'ouverture l’ouverture du mur nord pour créer une porte de secours vitrée d’1,60m, ce qui apportera aussi de la lumière naturelle dans la salle en dehors des spectacles, et surtout nous permettra d’accueillir plus de public. Pour ceci et afin de vous accueillir toujours dans de meilleures conditions, nous budgétisons aussi la construction d’un gradin de 70 places. 
 
 
Ce qu'il se passe
 
 
♦ En ce début d’automne, c’est la création de Paul Tison qui est au centre de la Cie Vis Comica.
 
 
 
"A l’Ombre du Menez-Bré » c’est mon histoire, celle d’un gay «honteux» d’une petite ville bretonne rurale. Une narration bien impudique que mon personnage clownesque a rendue possible."  Paul Tison
 
 
 
Avez-vous entendu ce que fait l’homme à l’homme ?
 
 
" On ne ressort pas indemne du spectacle de Paul Tison !
Derrière le clown Zol, c’est bien un homme qui se livre, qui s’expose, qui interroge notre capacité à accepter l’autre et ses différences. En accueillant ce spectacle, c’est une parole vraie que nous saluons, une parole au-delà des clichés, des idées reçues, des jugements à l’emporte-pièce. Et c’est bien cela que nous souhaitons rencontrer sur une scène de théâtre : de l’humanité en chair et en os qui se coltine des sujets brûlants !"
Jean-Marc Imbert, directeur du « Petit Echo de la Mode ».

 
Ce spectacle sortira à la lumière le 7 décembre au « Petit écho de la mode » à Châtelaudren et les 18 et 19 décembre au Cap à Plérin (co-organisation avec l’association AGLAE- LGBT Côtes- d’Armor).
Septembre : Paul travaille ses textes sous le regard de Nathalie. Nous inversons des textes, faisons des coupes, cherchons dans l’espace, les costumes, les objets, la scéno...Nous présentons enfin à une dizaine de personnes et l’équipe technique et administrative de la Cie l’avancée du travail. C’est parti, l’équipe composée de Thibault à la lumière, Doris à la vidéo et Klaus au son est enchantée et se prépare pour la résidence de création lumière au Grand-Pré à Langueux, la dernière semaine de novembre suivie d’une semaine début décembre au « Petit écho de la mode » pour la création.
 
 
♦ Les stages tout public adulte de 16 à 116 ans
  • Atelier ouvert au public : le dim. 4 nov. 11h00/ 12h30 . Entrée libre.
Le prochain stage Clown tout public adulte « Ici et Maintenant » du 02 au 04 novembre s’est rempli en deux temps 3 mouvements. Super groupe en perspective. Pour les curieux, l’atelier est ouvert au public le dimanche matin.Venez découvrir le travail des apprentis clowns sous la direction bienveillante, mais exigeante de Nathalie Tarlet. Parce que sans vous cher public, le clown s’ennuie vite ! Ici l’Humain est au centre ! Transmettre le clown comme un petit mode d’emploi pour la vie !
  • Prochain stage tout public
du 19 au 22 avril (4 jours)
du 30 mai au 02 juin 2019 (4jours)
  • Formation professionnelle : du 12 au 23 mars 2019.
 
 
Oh j’allais oublier, il est aussi important de vous tenir au fait de nos journées de bureaux. Nous avons rempli un dossier de demande de subventions auprès de la nouvelle communauté de communes en janvier 2018, participé à des réunions, des rendez-vous en pensant être soutenu dans nos activités artistiques et culturelles en milieu rural. Après plusieurs passages d’examens, nous avons été félicités pour nos actions menées sur le territoire, mais la communauté de communes en 2018 ne vote aucune ligne budgétaire pour les compagnies artistiques professionnelles du territoire.
 
Alors pour continuer nos métiers, pour accueillir des spectacles, des artistes en résidences, travailler à nos créations et animer notre petit Théâtre, nous réfléchissons à d'autres solutions. Continuer de penser que c'est encore possible ! Sommes nous encore trop naïfs après toutes ces années...? Ça doit être la déformation de notre métier de Clown !

2019, nous fêterons les 20 ans de la Cie Vis Comica. « Partie de campagne festive » en prévision le dimanche 7 juillet. Ouh là là !

Travailler à sa propre Liberté, ça c'est un sens qui nous plaît, c'est une création au quotidien que nous souhaitons à chaque Être de cette Planète qui est la Notre.
À bientôt !
 
 
Entrez dans la communauté, rejoignez la famille Vis Comica
 
 
 
Sans les bénévoles, notre programmation (soirées découvertes artistiques, parties de campagne...) n'existeraient pas. Alors adhérer c'est faire exister Vis Comica. Concrètement adhérer à l'association c'est bénéficier de tarifs réduits ou invitations aux manifestations organisées par Vis Comica, participer en tant que bénévole à nos actions, nos accueils public, recevoir nos lettres-news... C’est aussi bénéficier d’une réduction d’impôt pour les membres bienfaiteurs, l’asso Vis Comica étant une association d’intérêt général du secteur culturel.
 
→ Adhérer !